L’Aïkido

Morihei Ueshiba 1883-1969

Morihei Ueshiba
1883-1969

Créé par Maître Morihei Ueshiba au 20ème siècle, l’Aïkido est un art martial traditionnel qui exclut toute notion de compétition. L’objectif n’est pas de gagner contre un ou plusieurs adversaires mais de réaliser un véritable travail interne qui permet de se sentir mieux dans son corps, dans sa tête et dans son environnement même si l’efficacité des techniques n’est plus à prouver. Pratiquer l’Aïkido apprend également à rester maître de soi même dans toutes les situations ce qui est un atout majeur dans notre société actuelle. Les techniques ayant pour principe de retourner la force du partenaire contre lui après l’avoir déséquilibré, elles permettent de neutraliser ou de projeter une personne plus forte que soi et en font un art martial bien adapté et très apprécié par les femmes.
Pour les enfants (qui peuvent débuter dès l’âge de 6 ans) l’Aïkido leur enseigne des valeurs fondamentales comme la discipline et le respect et les aide également à déveloper leur coordination motrice.
Chaque personne évoluant à son propre rythme l’Aïkido peut être pratiqué à tout âge.


 

Une discipline complète

Les cours d’Aïkido sont composés :

– de travail sur la concentration et la respiration.
– d’assouplissements.
– de techniques de défense à mains nues.
– de techniques de désarmement.
– de techniques de bâton.
– de techniques de sabre.

Toutes ces techniques ont pour objectif
le développement de l’énergie interne : le KI.


Les techniques à mains nues peuvent être réalisées de 3 façons différentes :

  • En suwariwaza : l’uké(1) et le tori(2) à genoux.
  • En hanmihandachiwaza : l’uké debout et le tori à genoux.
  • En tachiwaza : l’uké le tori debouts.

(1) Uké : personne qui subit la technique, (2) Tori : personne qui exécute la technique.

Les déplacements à genoux servent à faire travailler les hanches et à améliorer les déplacements.


 

Les armes utilisées

ueshiba-aikido Le couteau appelé tanto.

 tanto

Le sabre en bois appelé bokken.

bokken

Le bâton appelé jo.

jo

Le travail des armes en Aïkido.

– Le travail du couteau insiste sur l’importance de l’esquive en combat.
– Beaucoup de techniques d’Aïkido étant issues du sabre, le travail du bokken permet de revenir aux origines de la discipline et de mieux comprendre le sens de certains mouvements.
– Le jo est un amplificateur de défauts. L’utilisation de la force physique dans un mouvement se voit tout de suite lors de sa pratique.

La tenue vestimentaire

Les Zoories

Les Zoories

Le Kimono

Le Kimono

Le Hakama

Le Hakama

La Ceinture

La Ceinture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s